Le plus grand déménagement de l'Histoire des éléphants

Cette relocalisation de grande envergure impliquait notamment d'endormir, capturer et déplacer tous les éléphants un par un. Leur sédation était une étape plus que cruciale de ce projet.

Lors d'une opération titanesque qui a duré plusieurs mois, 520 éléphants ont été déplacés d'un bout à l'autre du Malawi. Un déménagement d'une réserve surpeuplée à une autre, plus vaste, d'où leurs congénères avaient été presque décimés.

Le plus grand déménagement de pachydermes de l'Histoire a pris fin, et avec succès. Après presque un an d'efforts, 520 éléphants ont été déplacés depuis deux zones protégées, le parc national de Liwonde et la réserve naturelle de Majete, vers une autre moins peuplée située à quelque 320 kilomètres plus au nord : la réserve naturelle de Nkhotakota.

Cette initiative a supervisée par des vétérinaires et conservateurs de l'organisation indépendante à but non lucratif African Parks. Elle a pris en tout plus de deux ans.

#Africa - @AfricanParks concludes largest #elephant translocation ever in #Malawi https://t.co/BwPS44IKZD pic.twitter.com/eiIqT3SiLZ

— EIA (@EIAinvestigator) 5 août 2017

Le 2 août, l'ONG a annoncé que l'opération venait de toucher à sa fin :

We have successfully completed one of the world’s largest elephant translocations  #WelcometheHerd #500Elephants https://t.co/lhaQZ2H3qI pic.twitter.com/GXyFOiEng0

— African Parks (@AfricanParks) 2 août 2017

Cette relocalisation de grande envergure impliquait notamment d'endormir, capturer et déplacer tous les éléphants un par un. Leur sédation était une étape plus que cruciale de ce projet.

Assurer le bien-être des éléphants déplacés

Les tranquillisants utilisés étaient faits d'opioïdes synthétiques, une drogue 10 000 fois plus puissante que la morphine. Une goutte suffirait à tuer un être humain en l'espace de quelques secondes. Les conservateurs ont endormi les éléphants depuis des hélicoptères, puis utilisé des grues pour les installer dans des camions.

Animaux très sociables, il était vital pour les familles d'éléphants de ne pas être séparées pendant le trajet. Un moyen pour les organisateurs de réduire le stress des pachydermes, et d'améliorer leurs chances d'adaptation dans ce nouvel environnement.

#Elephant being relocated in #Malawi. 500 of them to park with electric fence. Biggest translocation of elis ever.  Moved as family groups. pic.twitter.com/77LJhCtngo

— Adventure To Africa (@Adventuretoafri) 1 août 2017

Kaddy Sebunya, président de la African Wildlife Foundation, a remercié African Parks pour l'accomplissement de ce projet.

Mieux répartir les populations d'éléphants au Malawi

Surpeuplés dans leurs anciennes réserves – le nombre d'éléphants n'a cessé d'augmenter dans des espaces de plus en plus réduits – les pachydermes se sont retrouvés en conflit de plus en plus fréquents avec les humains. Au contraire, la réserve de Nkhotakota qui va les accueillir a vu sa population réduire drastiquement, passant de 1 500 dans les années 1970 à seulement une centaine en 2015.

Les conservateurs espèrent que ce nouveau lieu de vie donnera aux éléphants plus d'espace et une sécurité renforcée. Plusieurs des éléphants déplacés ont déjà été victimes de violences, comme le prouvent leurs oreilles trouées d'impacts de balles.

D'après National Geographic, African Parks espère que la réserve de Nkhotakota deviendra ainsi l'une des plus peuplées en éléphants du Malawi, et développera l'emploi et le tourisme dans la région.

Malawi: 520 éléphants ont été déplacés de deux parcs surpeurplés vers une réserve où ils avaient été presque décimés par le braconnage. #AFP pic.twitter.com/dB4RW6FnhS

— Beatrice Debut (@beatricedebut) 3 août 2017

Quant aux éléphants eux-mêmes, ce déménagement de masse devrait provoquer une répartition plus égale de leur population tant dans leur ancienne zone de peuplement que dans la nouvelle, créant un environnement plus propice à leur développement.

0 Commentaires