La désertification : un défi énorme

Selon l'ONU, la désertification est « le plus grand défi environnemental de notre époque. »

En 1982, l'ONU a proclamé une charte mondiale de la nature qui vise la restauration des milieux naturels à hauteur de leurs potentialités écologiques, puis a promulgué le 17 juin de chaque année « journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse ». La lutte contre la désertification fait l'objet d'une cible du 15e Objectif de développement durable.

Qu’est-ce que la « désertification » ?

La définition de la désertification, retenue au niveau international et énoncée initialement dans le chapitre 12 de l'Agenda 21, puis dans l'article 1 de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification est la suivante : « le terme désertification désigne la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les variations climatiques et les activités humaines. »

La désertification est-elle la transformation de la terre en désert ?

Contrairement à l’opinion répandue, la désertification n’est pas la transformation de la terre en désert. La désertification se produit du fait de l’extrême vulnérabilité des écosystèmes des zones sèches à la surexploitation et à l’utilisation inappropriée des terres. La pauvreté, l’instabilité politique, la déforestation, le surpâturage et des pratiques d’irrigation inappropriées peuvent entraver la productivité des terres.
La Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse est célébrée chaque année pour sensibiliser l’opinion publique à cette question et aux efforts à faire au niveau international.

Quelles sont les conséquences de la désertification ?

Les conséquences de la sécheresse et de la désertification sont désastreuses pour la population. En voici quelques-unes :

  • L’insécurité alimentaire ;
  • La famine ;
  • Les pénuries d’eau potable ;
  • La migration massive des populations ;
  • Des conflits visant l’accès aux ressources naturelles ;
  • La baisse de la production et de la productivité alimentaire ;
  • Des coûts considérables pour lutter contre la désertification, etc.

Que faire pour améliorer la situation ?

  • Reboiser :

Les arbres servent à fixer les sols et à renforcer leur fertilité. Ils coupent le vent et aident les sols à absorber l'eau de pluie.

  • Favoriser une agriculture qui n'abîme pas la terre :

Ne pas cultiver qu’un seul produit et laisser le sol se reposer.

  • Changer certaines de nos habitudes de vie.

« La terre a de la valeur, investissez-y ! »

La désertification est un problème mondial, qui affecte la sécurité écologique de notre planète, l’élimination de la pauvreté, la stabilité socioéconomique et le développement durable. Selon le site des Nations Unis, cette Journée internationale nous invite à faire la différence et à investir pour l'avenir par le développement durable des terres, sous le slogan : « La terre a de la valeur, investissez-y ! »

0 Commentaires