Plus de 7 600 000 000 personnes… sur Terre

La Journée mondiale de la population ou World Population Day a pour objet d'attirer l'attention sur l'urgence et l'importance des questions de population, notamment dans le cadre des plans et programmes généraux de développement.

Le 11 juillet, c’est la journée mondiale de la population. En 1989, le Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a recommandé de faire du 11 juillet la Journée mondiale de la population. Cette journée a pour objet d’appeler l’attention sur l’urgence et l’importance des questions de population, notamment dans le cadre des plans et programmes généraux de développement et sur la nécessité de trouver des solutions. (Source : ONU)

 

La population mondiale : qu’est-ce que c’est ?

La population mondiale est le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un instant donné. Aujourd’hui la population mondiale atteint 7,6 milliards. Chaque jour, on compte 244.000 nouvelles personnes de plus dans le monde, soit + 2,7 par seconde. Autrement dit, la population mondiale s'accroît chaque année de près de 89 millions d'habitants grâce à un nombre de naissances supérieur (150 millions) à celui des décès (61 millions).

 

La population mondiale et la protection santé

  • En 2017, plus de 50 % de la population mondiale vivent sans protection sociale
  • En 2017, seuls 29 % des habitants de la planète bénéficient d’une couverture sociale complète

 

L’espérance de vie dans le monde

Dans le monde l'espérance de vie à la naissance est de 71,4 ans. Mais il y a des différences fortes entre les pays : les Japonais ont une espérance de 83,7 ans alors que les enfants nés au Sierra Leone vont vivre 50,1 années en moyenne.

 

Quel est le thème de cette année 2018 ?

« La planification familiale fait partie des droits de l'homme » est le thème de l’année 2018.

 

La planification familiale et la proclamation de Téhéran

Lors de la Conférence internationale sur les droits de l'homme de 1968, la planification familiale est devenue une obligation en matière de droits de l'homme de tous les pays, gouvernements et décideurs politiques : Les parents ont le droit fondamental de déterminer librement et consciemment la dimension de leur famille et l'échelonnement des naissances ».

 

Les 9 normes pour défendre le droit de l'homme à la planification familiale 

Selon le site Fonds des Nations Unies pour la population, les normes sont :

  1. Non-discrimination : Les informations et services de planification familiale ne peuvent être restreints en fonction de la race, du sexe, de la langue, de la religion, de l'appartenance politique, de l'origine nationale, de l'âge, du statut économique, du lieu de résidence, du handicap, de l'état civil.
  2. Disponibilité : Les informations et moyens de contraception doivent être disponibles en quantité suffisante, avec une variété suffisante, pour répondre aux besoins de tous.
  3. Accessibilité : Les pays doivent veiller à ce que les produits et services de planification familiale soient accessibles à tous. Cela signifie que les services et l'information doivent être physiquement accessibles et abordables.
  4. Acceptabilité : Les services et l'information en matière de contraception doivent être fournis de manière digne, en respectant à la fois l'éthique médicale moderne et la culture des personnes recevant ces services.
  5. Qualité : Les informations sur la planification familiale doivent être clairement communiquées et scientifiquement précises.
  6. Prise de décision éclairée : En matière de reproduction, chaque personne doit être habilitée à faire ses choix en toute autonomie, sans pression, contrainte ou fausse déclaration.
  7. Vie privée et confidentialité : Tous les individus doivent jouir du droit à la vie privée lorsqu'ils recherchent des informations et des services de planification familiale.
  8. Participation : Les pays ont l'obligation d'assurer la participation active et informée des individus aux décisions qui les concernent, notamment sur les problèmes de santé.
  9. Responsabilité : Les systèmes de santé, les systèmes éducatifs, les dirigeants et les décideurs doivent être responsables des efforts déployés pour réaliser le droit de l'homme à la planification familiale.

La population mondiale et les problèmes environnementaux

En 2017, un appel urgent à sauver la planète a été publié par plus de 15 000 de 184 pays scientifiques du monde entier. Selon eux, la préservation de nos ressources et de notre environnement passe, entre autres, par une limitation de la population.

Cet appel alerte sur la faute d’actions pour préserver l’environnement et les écosystèmes.

Le texte publié recommande des mesures démographiques (comme la réduction du taux de fécondité et la détermination d’une taille de population humaine soutenable).

 

La démographie et l’environnement

Déforestation des forêts limitrophes pour fabriquer du charbon de bois, consommation de viandes de brousse détruisant la biodiversité locale, utilisation de véhicules à essence mal réglés, récupération de vieux objets domestiques occidentaux (réfrigérateurs, appareils de télévision), brûlage en plein air de produits polluants… la concentration d’habitants pauvres et sans emploi concourent à la dégradation de l’environnement en général.

Quelques actions pour freiner la destruction de l’environnement

Dans leur appel, les scientifiques rappellent plusieurs grands domaines d’action pour freiner la destruction de l’environnement. Ils formulent notamment les propositions suivantes :

  • Revoir notre économie afin de réduire les inégalités de richesses.
  • Se tourner massivement vers les sources d’énergie verte.
  • Créer un plus grand nombre de réserves naturelles terrestres et marines.
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire.
  • Encourager l’alimentation à base de plantes.
  • Stopper la conversion des prairies, forêts et autres habitats naturels.

 

Sauver la planète et protéger l’environnement : faut-il vraiment limiter la population mondiale ?

La réponse à cette question peut être « non » ! Parce qu’il y a des études qui peuvent vous faire voir d’autres principaux facteurs des menaces environnementales :

  • 90 entreprises sont à l’origine de 50 % de la hausse de la température

Selon une étude publiée, en octobre 2017, par l’ONG américaine Union of Concerned Scientists (UCS), les 90 principales entreprises productrices de pétrole, gaz, charbon et ciment sont à l’origine de 57 % de la hausse de la concentration atmosphérique en CO2, de près de 50 % de la hausse de la température moyenne mondiale, et d’environ de 30 % de la hausse du niveau moyen des mers observées depuis 1880.

Et encore :

  • Les industriels de la viande et des produits laitiers
  • Mieux gérer les ressources, plus efficace que limiter la démographie
  • La question du consumérisme des classes moyennes
  • Etc…

La population et les religions

Aujourd'hui, il existe plusieurs théories, explications et jugements sur le contrôle de la population. Les religions, généralement, encouragent le mariage et la fécondité. Elles préconisent l'augmentation de la population et la prolifération des générations. Le mariage, c'est sans doute l'une des cérémonies les plus importantes chez les juifs. Le judaïsme met l'accent sur la reproduction et le renouvellement de la génération.

Dans le livre de Genèse, nous sommes confrontés à une attitude positive envers l'augmentation de la population, comme le premier commandement au Prophète Adam : « Et Dieu les bénit, et il leur dit : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre. »»

En examinant les versets du Coran, nous constatons que l’Islam a toujours eu un regard positif sur l'augmentation de la population. Par exemple, la formation du germe, la fertilité et l’accouchement sont les signes de la puissance de Dieu : « [35:11] Et Allah vous a créés de terre, puis d'une goutte de sperme, Il vous a ensuite établis en couples. Nulle femelle ne porte ni ne met bas sans qu'Il le sache. Et aucune existence n'est prolongée ou abrégée sans que cela soit consigné dans un livre. Cela est vraiment facile pour Allah. »

0 Commentaires