Le hérisson en voie de disparition

Ce petit mammifère à pics, terrestre et insectivore, est classé espèce protégée depuis 1981.

Les hérissons sont de petits mammifères pourvus de poils durs et piquants. Ils limitent la progression d’insectes et d’invertébrés ravageurs. Ils sont présents dans toute la France. La première menace pour les hérissons reste avant tout le trafic automobile. Parmi les autres facteurs de la disparition de l’espèce, on peut aussi souligner la faim, les prédateurs, les noyades et les autres causes liées pour la plupart à la transformation du territoire des hérissons.

Les principaux prédateurs naturels du hérisson d'Europe sont le blaireau européen, le hibou grand-duc, la chouette hulotte, le renard, le sanglier, la buse variable, le chien, le chat, la fouine et les voitures : en effet, beaucoup d'hérissons se trouve écrasées par ces dernières.

En Grande-Bretagne, 30 % de la population de hérissons aurait disparu en 20 ans, passant de 1,5 million d’individus en 1995 à moins d’un million en 2015.

Les amis des jardiniers

Le hérisson est très apprécié des jardiniers. Il aide à préserver l’équilibre des espaces verts. Excellent chasseur de limaces, de sauterelles, il permet ainsi aux jardiniers de protéger leur parterre ou leur potager de manière naturelle et écologique. Inutile d’utiliser des produits chimiques. Pour les routes, la solution serait que l’animal passe par des tunnels. Mais voilà, le hérisson voyage de façon aléatoire, le nez en l’air. Il est donc difficile d’anticiper [de prévoir] le chemin qu’il va choisir.

0 Commentaires