Depuis des siècles, les abeilles procurent des bienfaits à la planète. En transportant du pollen d'une fleur à l'autre, les abeilles, les papillons, les oiseaux, les chauves-souris et d'autres pollinisateurs facilitent et améliorent la production alimentaire, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à la nutrition. Cette activité a un impact positif sur l'environnement et contribue à préserver la biodiversité et les écosystèmes.

L’importance de célébrer la Journée mondiale des abeilles

Selon fao.org, commémorer la Journée mondiale des abeilles chaque année permettra d’attirer l’attention sur le rôle essentiel que les abeilles et les autres pollinisateurs jouent en vue de maintenir la bonne santé des populations et de la planète. Cet événement offre aux gouvernements, aux organisations, à la société civile et aux citoyens concernés du monde entier la possibilité de promouvoir des actions visant à protéger et à augmenter le nombre de pollinisateurs et leurs habitats, à favoriser leur abondance et leur diversité, et à soutenir le développement durable de l’apiculture.

La date de cette célébration a été choisie en raison de la date de naissance de Anton Janša, un pionner de l’apiculture moderne. Anton Janša est né au sein d’une famille d’apiculteurs en Slovénie, où l’apiculture constitue une activité agricole importante issue d’une longue tradition.

La proposition présentée par la République de Slovénie, avec l’appui de Apimondia, la Fédération internationale des associations d’apiculteurs et la FAO, de célébrer la Journée mondiale des abeilles le 20 mai de chaque année, a été approuvée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2017.

La Journée mondiale des abeilles vise à mettre en lumière l'habitat des pollinisateurs afin d’améliorer les conditions de leur survie, de sorte que les abeilles et autres insectes pollinisateurs puissent prospérer.

Chronologie

  • 20 mai 1734 – Breznica, Slovénie, naissance d'Anton Janša, descendant d’une longue lignée d'apiculteurs, et qui est devenu un pionnier de l'apiculture moderne. Les abeilles étaient un sujet de conversation fréquent entre les agriculteurs voisins, qui se rassemblaient sur la place du village pour discuter des pratiques agricoles et apicoles. 
  • 1766 – Anton s’inscrit dans la première école d’apiculture en Europe. 
  • 1769 – Janša commence à travailler à plein temps en tant qu’apiculteur.
  • 1771 – Il publie le livre Discussion sur l'Apiculture en allemand. 
  • 1773 – Janša décède à cause du typhus 
  • 2016 – Lors de la Conférence régionale de la FAO pour l'Europe, la République de Slovénie propose de célébrer la Journée mondiale des abeilles le 20 mai de chaque année, avec l'appui d'Apimondia, la Fédération internationale de l’association des apiculteurs.
  • 2017 – La proposition d’une Journée mondiale des abeilles est soumise à la 40ème session de la Conférence de la FAO pour examen
  • 2017 – L’Assemblée générale des Nations Unies proclame à l'unanimité le 20 mai comme étant la Journée mondiale des abeilles. 
  • 20 mai 2018 – Première célébration de la Journée mondiale des abeilles

L'importance des abeilles

Selon un.org, les abeilles et les autres pollinisateurs, tels que les papillons, les chauves-souris et les colibris, sont de plus en plus menacés par les activités humaines.

La pollinisation est cependant un processus fondamental pour la survie des écosystèmes, essentiel à la production et reproduction de nombreuses plantes cultivées et sauvages. Non seulement les pollinisateurs contribuent directement à la sécurité alimentaire, mais ils constituent aussi des leviers essentiels pour la conservation de la biodiversité, autre pierre angulaire des objectifs de développement durable (ODD). Ils servent également de sentinelles pour les risques environnementaux émergents puisqu'ils nous fournissent de précieuses informations sur l'état de santé des écosystèmes locaux.

Les insectes envahissants, les pesticides, les changements d'utilisation des terres et les pratiques de monoculture qui réduisent les nutriments disponibles, constituent autant de menaces pour les colonies d'abeilles.

Pour attirer l'attention de tous sur le rôle clé que jouent les pollinisateurs, sur les menaces auxquelles ils sont confrontés et à leur importante contribution au développement durable, les Nations Unies ont désigné le 20 mai Journée mondiale des abeilles.

2ème journée mondiale des abeilles

Diversité et abondance : deux facteurs déterminants

Selon un.org, la plupart des 25 000 à 30 000 espèces d'abeilles (Hymenoptera: Apidae) sont des pollinisateurs efficaces qui, avec les mites, les mouches, les guêpes, les coléoptères et les papillons, constituent la majorité des agents pollinisateurs. Mais ils sont loin d'être les seuls.

La grande variété de pollinisateurs et de systèmes de pollinisation est frappante. Parmi les pollinisateurs vertébrés, on retrouve notamment les chauves-souris, des mammifères non volants (comme plusieurs espèces de singes, rongeurs, lémuriens, écureuils arboricoles, olingos et kinkajous) et des oiseaux (colibris, nectarinidés, drépanidinés et quelques perroquets).

Si des relations spécifiques existent entre les plantes et leurs pollinisateurs, c'est l'abondance et la diversité de ces derniers qui permettent de garantir la pollinisation.

Saviez-vous que… ?

  • L’étude de poteries anciennes révèle que les produits de la ruche sont utilisés par l’être humain depuis la préhistoire ;
  • L’abeille contribue à la reproduction de 80 % des espèces de plantes à fleurs ;
  • L'abeille est le maillon indispensable des écosystèmes ;
  • Les abeilles communiquent entre elles par la danse. La danse d’une abeille informe les autres abeilles dans quel sens et à quelle distance sont les fleurs pollinisées ;
  • Les abeilles battent leurs ailes environ 200 fois par seconde. Ce est de là que vient le «buzz» que vous entendez ;
  • Les abeilles ouvrières sont toutes des femmes ;
  • Les abeilles disparaissent mystérieusement, surtout à cause des pesticides. Et c’est vrai.
  • L’abeille possède deux gros yeux sur les côtés de la tête et trois petits, appelés ocelles (ou yeux simples), au sommet du crâne ;
  • Toutes les abeilles sont des insectes hyménoptères, végétariens et butineurs ;
  • Les abeilles peuvent être classées selon leur mode de vie : abeilles domestiques, sauvages, solitaires ou bien sociales, etc.
Commentaires (0)
2 + 1 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth