La Journée internationale de la biodiversité est une journée internationale créée en 1993 par les Nations unies et fixée au 22 mai depuis 2000. 

La crise du COVID-19 retentit comme un signal d’alarme. Elle démontre le lien entre la destruction de la nature, le changement climatique et l'émergence des épidémies. Les conséquences de notre mode de vie se font sentir.

La nature souffre de la pression que nous exerçons sur les ressources naturelles limitées et des déplacements constants et massifs des personnes et des biens à travers le monde.

L'Europe place la biodiversité au centre de sa vision de l'avenir

La Commission européenne donne déjà le ton avec la publication (le 20 mai 2020) de sa stratégie pour la biodiversité 2030 et de sa stratégie "Farm to Fork" (de la Ferme à la Fourchette), qui définit les orientations d'une politique agricole durable. En cela, la Commission Européenne reconnaît le lien explicite entre la santé et la nature et place la biodiversité au cœur du «Green Deal» économique. Avec une approche inclusive, la Commission Européenne veut s'attaquer aux causes fondamentales de la perte de biodiversité en se concentrant davantage, entre autres, sur la restauration de la nature, l'agriculture biologique et une politique d'application plus stricte sur son propre territoire.

La Commission Européenne souhaite étudier comment mieux réglementer le commerce des espèces et réduire son empreinte sur la biodiversité. Cependant, elle n'a pas encore proposé d'objectifs concrets et contraignants pour y parvenir. Les stratégies en matière de biodiversité et de "la Farm to Fork" joueront un rôle important pour rendre l'Europe plus résiliente et donc plus résistante aux chocs tels que le COVID-19. Elles devront également orienter la politique des États membres, y compris celle de la Belgique, pour réaliser ces ambitions. Le WWF appelle donc les députés et les ministres à soutenir activement ces stratégies européennes.

Les citoyens, acteurs clés de la préservation de la biodiversité

Si la préservation de la biodiversité nécessite des stratégies nationales et une coopération internationale, l'OFB a pour mission au quotidien de promouvoir le rôle essentiel des citoyens dans la sauvegarde de notre nature et de les accompagner pour une meilleure connaissance des milieux naturels.

La vigilance de tous est particulièrement nécessaire alors que la France sort de deux mois confinement. Ainsi, avec de nombreux espaces naturels terrestres et maritimes à nouveau accessibles, l'OFB rappelle la nécessité de ne pas déranger les espèces animales rencontrées, d'éviter les promenades dans les milieux naturels sensibles (zones humides, dunes littorales, falaises, etc.) et de limiter des émissions sonores. Une discrétion qui offre d'ailleurs plus de chances d'observer des animaux sauvages.

Thème 2020 : Nos solutions sont dans la nature

Alors que la communauté internationale est appelée à réexaminer notre relation avec le monde naturel, une chose est sûre : malgré nos avancées technologiques, nous dépendons entièrement d'écosystèmes sains et dynamiques pour notre eau, notre nourriture, nos médicaments, nos vêtements, notre carburant ou notre énergie, par exemple. Le thème choisi cette année met l'accent sur l'espoir, la solidarité et la nécessité de travailler ensemble à tous les niveaux pour construire un avenir et une vie en harmonie avec la nature.

Le thème « Nos solutions sont dans la nature » sera décliné autour de trois axes durant la semaine précédant la journée internationale : les connaissances et la science (le 18 mai), l'importance de la biodiversité (du 19 au 21 mai) et un appel à l'action (le 22 mai).

Commentaires (0)
6 + 0 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth