Beaucoup d'animaux sont toujours en cage, avec peu de place. Dans certains abattoirs à fourrure, les animaux sont dépecés vivants par manque de temps, l'argent primant sur le bien-être animal. Pourtant, la lutte contre l’industrie de la fourrure continue…

Qu’est-ce que la fourrure ?

La fourrure est la peau de certains animaux garnie de son pelage. Elle désigne aussi le matériau transformé par l’Homme destiné à la confection de vêtements, de parures ou d’accessoires de décoration. Ces fourrures commercialisées proviennent le plus souvent de mammifères sauvages ou d’élevage. La fourrure est aussi utilisée en taxidermie pour la création d'animaux naturalisés.

L’industrie de la fourrure, depuis longtemps synonyme de cruauté, est responsable de la mort de millions d’animaux dans des conditions atroces chaque année dans le but de tirer profit du commerce de leur peau.

Animaux élevés pour leur fourrure :

  • visons ;
  • renards ;
  • chinchillas ;
  • lynx ;
  • hamsters ;
  • lapins ;
  • etc.

Élevages d’animaux à fourrures

Les opposants à la fourrure affirment que les méthodes utilisées dans les élevages visent à maximiser les profits au détriment du bien-être des animaux qui la produisent. Les associations, les fondations et les ONG à travers le monde luttent non seulement contre la fourrure, mais aussi contre la corrida, l’élevage industriel, l’expérimentation animale, l’abattage rituel, la chasse, les animaux de cirque, les chiens de vigiles, la stérilisation, les trafics de chiens, etc.

90 % des renards d'élevage, mais également d'autres animaux, sont tués et dépecés uniquement pour fabriquer des garnitures et non pour la manufacture de manteaux. En 2019, un sondage de la Fondation 30 Millions d'Amis /Ifop a montré que 91 % des Français exigent la fin des élevages d’animaux pour leur fourrure.

Fur is dead

Un exemple

En 2017, l'association L214 a dénoncé les conditions d'élevage de visons, en Vendée, département français situé dans la région des Pays de la Loire.

L214 a réussi à faire entrer une caméra dans un élevage vendéen. Sur les images qu'elle met en ligne, on aperçoit des visons tournant en rond dans des cages minuscules, des aliments pourrissant sur les grilles de ces mêmes cages ou encore des monticules d'excréments à même le sol.

Le saviez-vous ?

  • Le Danemark est le premier producteur de fourrure d'Europe. Chaque année, ce sont pas moins de 19 millions de fourrures qui sont produites par 1.500 fermes ;
  • Un grand massacre de phoques est pratiqué chaque année, des dizaines de milliers de bébés phoques sont exécutés pour le commerce de leur peau ;
  • Une étude indépendante réalisée en 2013 a démontré que les conséquences environnementales de la production de vraie fourrure sont toujours plus lourdes (jusque 10 fois plus) que celles de la fausse fourrure et du textile non animal ;
  • En général, il faut tuer environ 50 visons pour fabriquer un manteau. Pour ce même accessoire, il faut abattre entre 3 et 10 loups, entre 27 et 30 ratons laveurs, ou encore entre 12 et 15 lynx ;
  • En 2007, après des années de lutte, la Fondation 30 Millions d’Amis a obtenu des eurodéputés l'interdiction stricte et totale du commerce de fourrures de chiens et de chats dans toute l'Union européenne ;
  • Sur 180 animaux tués, la fourrure de seulement 42 d’entre eux est réellement utilisée ;
  • Selon un sondage YouGov réalisé en 2018 pour Humane Society International, plus de deux tiers des Britanniques interrogés soutenaient l'interdiction de l'importation de fourrure au Royaume-Uni, seuls 8% s'opposant à cette idée. Le Royaume-Uni a interdit l'élevage d'animaux pour leur fourrure depuis 2000, mais importe et vend de la fourrure de différentes espèces comme le renard, le lapin ou le vison.

Interdiction des élevages : Dans quels pays ?

Certains pays ont décidé d’interdire l’élevage des animaux producteurs de fourrure : Serbie, Slovaquie, Luxembourg, Norvège, Croatie, République tchèque, République de Macédoine, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Japon, Autriche, Royaume-Uni et Belgique. En 2018, l’Inde est devenue la 36e nation dans le monde à interdire la fourrure de phoque, rejoignant ainsi les États-Unis, le Belarus, le Kazakhstan, le Mexique, la Russie, la Suisse, Taiwan et les 28 pays de l’Union européenne. Cette victoire pour les phoques est le fruit de plus d’une décennie de travail de PETA Inde. Dans d’autres pays, il y a l’interdiction partielle ou la réglementations plus strictes.

Massacre des phoques

La chasse aux phoques au Canada est un massacre de mammifères marins. Les phoques sont principalement tués pour leur peau, qui sera utilisée par l’industrie de la mode. Les phoques sont chassés généralement sur la glace, soit à distance au moyen d'une arme à feu, soit à proximité au moyen d'un hakapik (arme constituée d’une hampe au bout de laquelle est fixée une virole à pointe, utilisée dans la chasse aux phoques).

Massacre des phoques

Une institution de la fourrure à Québec fermera ses portes

Après 50 ans d’activité, le propriétaire de Tailleur en Fourrures Denys inc. fermera les portes de sa boutique à la fin du mois de janvier. La relève et la clientèle se font de plus en plus rares dans le domaine des fourrures, qui a jadis été bien important dans l'économie de la capitale.

Même s’il ferme sa boutique située sur l'avenue de la Ronde dans le secteur Maizerets en janvier, il continuera à faire du service à la clientèle jusqu’en juin.

Dire stop à la fourrure : Des exemples

  • Les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot ont annoncé qu'elles arrêtaient définitivement la fourrure animale dans leurs collections. Et ce à partir de janvier 2020 ;
  • La reine Elisabeth II a définitivement renoncé au port de la fourrure animale selon son habilleuse officielle ;
  • Jean Paul Gaultier dit stop à la fourrure animale et au cuir. Il n’est pas le premier couturier de premier plan à prendre une telle décision. Ces dernières années, Giorgio Armani, Gucci, Jimmy Choo, Ralph Laren, Hugo Boss, Calvin Klein, Tommy Hilfiger, Michael Kors et Versace ont annoncé ne plus vouloir utiliser de fourrure dans leurs collections ;
  • Kim Kardashian a annoncé dans un post Instagram en juin 2019, où on y voit sa petite fille North emmitouflée dans un imposant manteau de fourrure blanc, qu'elle avait renoncé aux fourrures animales ;
  • Etc.

La biodiversité est un trésor que chacun devrait chérir au lieu de détruire. Le déclin de n’importe quelle population d’animaux peut entrainer le déclin d’une autre, etc.

Commentaires (0)
2 + 1 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth