En cette année, la convention de Ramsar sur les zones humides fête ses 50 ans ! Signée par 18 pays le 2 février 1971, en Iran, elle a depuis été ratifiée par de nombreux pays. Ce sont désormais 171 pays qui se sont engagés à préserver les zones humides en inscrivant plus de 2400 zones humides d’importance internationale sur la liste des sites Ramsar ; une surface cumulée équivalente à celle de l'Argentine.

Définition des zones humides

Selon la loi sur l’eau (du 3 janvier 1992), les zones humides sont des « terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre, de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».

Quel est le thème 2021 ?

Le thème de cette édition 2021 concerne « Les zones humides et l'eau ». Ce thème met en exergue l'importance des zones humides pour assurer à l’humanité un accès à l’eau en quantité et en qualité suffisante.

Trois fonctions écologiques majeures des zones humides

Les zones humides ont trois fonctions écologiques majeures : elles constituent un réservoir pour la biodiversité liée à ce type de milieu, elles permettent de filtrer naturellement les pollutions des eaux superficielles et souterraines, et enfin, elles jouent un rôle de piège à carbone.

Zones humides, milieux menacés par l’intervention humaine

Depuis le début du 20ème siècle, la surface des zones humides a été réduite de près de 70% principalement à cause de l’intensification des pratiques agricoles, des aménagements hydrauliques inadaptés et de la pression de l’urbanisation et des infrastructures de transport.

Si les océans et les forêts sont souvent comparés aux « poumons » de la planète, les zones humides en sont les « reins ».

Différentes interprétations d’une zone humide

Quand on parle de zone humide, différentes interprétations de la représentation de cet objet géographique existent. Cela peut être :

  • une enveloppe de territoires humides (enveloppe de référence) ;
  • un ensemble de territoires humides caractérisés par des fonctions homogènes (site fonctionnel) ;
  • un ensemble de territoires humides contigus ;
  • un habitat naturel humide ;
  • une portion de territoire humide caractérisée par un type géomorphologique et un régime hydrologique uniforme (unité hydro-géomorphologique).

Le saviez-vous ?

  • La Convention sur les zones humides est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources ;
  • La Convention est entrée en vigueur en France le 1 décembre 1986. La France a actuellement 50 sites inscrits sur la Liste des zones humides d’importance internationale (Sites Ramsar), ayant une superficie totale de 3,748,200 hectares ;
  • Le nombre de Zones humides d'importance internationale :  2,416 ;
  • La surface totale de sites désignés :  254,551,385 ha ;
  • Les zones humides abritent 40 % des espèces de la planète ;
  • Plus d’un milliard de personnes tirent leur revenus des zones humides ;
  • Les zones humides, l’écosystème le plus précieux, fournissent des services dont la valeur se chiffre à 47 000 milliards de dollars par an.
Commentaires (0)
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth