Cette jeunesse, qui n’est souvent pas entendue par les dirigeants, s’est retrouvée ensemble, dans l’Union et la Fraternité pour peser sur la politique environnementale du gouvernement français d’abord mais également, dans un second temps, pour peser de tout son poids sur l’enjeu de l’Écologie à l’échelle mondiale car la lutte pour le climat n’a pas de frontières tout comme le réchauffement climatique se faisant ressentir aux quatre coins de la planète.

Cette jeunesse engagée a démontré ses convictions en n’allant pas en cours et en se mobilisant dans le but de placer le changement climatique et ses enjeux au centre des débats notamment dans le cadre des élections européennes de dimanche dernier.

Au regard des résultats de dimanche, la percée des Verts en France et dans d’autres pays européens, à l’image de l’Allemagne, est due grandement à toutes ces mobilisations de la jeunesse, jeunesse ayant été vue comme des « lanceurs d’alerte » à part entière pour les électeurs conscients que les enjeux climatiques et écologiques se résoudront à l’échelle européenne et par un groupe politique cohérent et mobilisé, au Parlement européen.

Ce pari a été le bon vu que les Verts européens deviennent, à l’issue du scrutin, la quatrième force politique au Parlement européen derrière l’ALDE et l’ancienne coalition Droite (PPE)-Gauche (Sociaux-Démocrates).

Grève mondiale pour le climat

La jeunesse prend d’assaut la Statue de la République, quel symbole ! Place de la République à Paris

Par ailleurs, nous ne pouvons dissocier ces grèves pour le climat avec la personnalité centrale de Greta Thunberg (16 ans), qui a été à l’initiative de ce mouvement mondial et qui s’est fait connaître pour avoir brandi seule tous les vendredis une pancarte « grève de l’école pour le climat » devant le Parlement de Stockholm. En effet, tout est parti de cette initiative d’abord individuelle, qui est devenue petit à petit une initiative commune et collective, en gagnant plusieurs pays et des milliers de jeunes défendant une même cause et descendant dans la rue chaque vendredi avec pancartes, slogans, joie et bonne humeur.

Grève mondiale pour le climat

Enfin, pour vous donner une idée de l’engagement de cette jeunesse accompagnée par des plus âgés, je vous propose une série d’interviews de ces différents acteurs prises au gré de cette mobilisation et par l’intermédiaire d’un microphone.

En respect de leur décision prise de ne pas être filmés, ces acteurs ont bien voulu répondre à mes quelques questions et me faire partager leur ressenti au micro :

Commentaires (0)
1 + 0 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth