« La communauté internationale a perdu une occasion importante de faire preuve d’une ambition plus grande, en matière d’atténuation, d’adaptation et de financement face à la crise climatique », s’est dit le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dimanche 15 décembre 2019 par la COP25 à Madrid. Sur la préoccupation actuelle profonde des jeunes au monde, les autorités politiques s’expriment avec certitude qu’ils adoptent une autre manière d'agir, mais en pratique…

Pauvreté, menaces de guerre nucléaire, chômage, sécurité alimentaire et hydrique, Trumpisme, éducation… la plupart de ces sujets lient au changement climatique. Il y a des choses fort belles en théorie, qu’il est impossible de mettre en pratique. 

Nous avons déjà entendu l’histoire d'une adolescente suédoise nommée Greta Thunberg qui mobilise les élèves, les lycéens et ceux qui se préoccupent du changement climatique. La première grève étudiante pour le climat a été lancée par cette activiste le 20 août 2018.

Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique est un phénomène global de transformation du climat caractérisé par une augmentation générale des températures moyennes (notamment liée aux activités humaines), et qui modifie durablement les équilibres météorologiques et les écosystèmes. Selon une étude publiée en avril 2018 sur le Massif de la Chartreuse (France) en moyenne montagne, 1°C de réchauffement planétaire entraîne une réduction de l'épaisseur moyenne de neige de 25 % et diminue la saison d'enneigement de près d'un mois. Le changement climatique est tellement rapide que beaucoup de plantes et d'espèces animales ont dû mal à s'y adapter.

Incendies de forêts, fonte des glaces, déforestation, dégradation du sol… mais il existe un autre problème plus grave : le changement climatique qui peut être la cause de beaucoup de ces incidents.

À l'âge de 9 ans, quand Greta Thunberg a déclaré avoir commencé à s'intéresser au changement climatique, elle, peut-être, ne pensait pas que c’était possible : mondialiser un mouvement pour lutter contre le changement climatique. De « non à prendre l’avion » à « se considérer comme prophétesse en culottes courtes », la lutte de Greta sera une lutte difficile… et dure.  La fonte des glaces va provoquer la montée des océans de 40 centimètres. Cela semble assez effrayant, mais ce n’est pas tout !

Quelques conséquences concrètes du réchauffement climatique

Sécheresses, typhons, inondations, cyclones, hausse du niveau des océans… Les changements climatiques sont à l’origine de l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes. Les conséquences du réchauffement climatique nous paraissent assez dramatiques :

  • Des îles paradisiaques englouties ;
  • Des ouragans et cyclones plus intenses ;
  • Des records de chaleur ;
  • Des épisodes de froid polaire en Europe ;
  • Des feux de forêts plus fréquents ;
  • Plus de réfugiés climatiques ;
  • Explosion de la pauvreté d’ici à 2030 ;
  • Recrudescence des maladies ;
  • Extinction de plus d'espèces ;
  • Disparition de la grande barrière de corail ;
  • Etc.

Avantages et bénéfices du mouvement des « Vendredis pour l'avenir »

Greta Thunberg, sans aucun doute, a des grands ennemis. Il faut noter que le mouvement Fridays for Future (« Les vendredis pour l’avenir »), qui rassemble des jeunes engagés pour le climat, a des effets positifs et informatifs sur les gens, surtout la jeune génération et même les politiciens. Voici quelques conséquences positives de Greta et de son mouvement :

  • La question « Comment agir pour la planète ? » est, peut-être, l’aboutissement du mouvement de Greta. Répondre à cette question n’est plus difficile ou même impossible pour la jeune génération. Beaucoup de jeunes ont des petites réponses à cette grande question.
  • L’objectif des grèves pour le climat est de faire prendre des mesures pour la protection du climat et d'exiger le respect de l'Accord de Paris sur le climat. En suivant cet objectif, les jeunes prennent en considération non seulement le pourquoi et le comment des conséquences du réchauffement climatique, mais aussi l'inadéquation de la politique climatique.
  • Ce mouvement a apporté passion, espoir et urgence aux efforts pour lutter contre les pires effets du changement climatique.
  • Ce mouvement encourage les élèves, les lycéens et de nombreuses personnes, qui doutent encore de l'existence du changement climatique, d'apprendre plus profondément et d'enrichir leurs savoir et compétences.
  • Les jeunes savent bien que chacun a un rôle à jouer. Ce rôle est une réalité incontestable.
  • Les jeunes ont déjà une langue commune mondial : le changement climatique !
  • Le monde des jeunes est devenu plus étroit et plus énergétique.
  • Les jeunes ne laissent pas les Trump et les Bolsonaro du monde leur voler leur enfance. Ils comprennent un peu mieux la politique !
  • Le mouvement de Greta s'est propagé avec un succès incroyable dans le monde entier ! Certaines conséquences sont particulièrement visibles dans la plupart des pays industrialisés et en développement.
  • Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a reconnu Vendredis pour l’avenir dans la catégorie « inspiration et action ».
  • « L’effet Greta Thunberg », c’est une expression récemment créée.
  • Plus de 60 organisations internationales, plus de 170 partenaires régionaux et locaux en Europe, plus de 95 partenaires en Asie, plus de 330 partenaires en Amérique du Nord et plus de quatre-vingt-dizaine d’autres partenaires et syndicats au monde entier soutiennent les grèves mondiales pour le climat menées par les jeunes.
Commentaires (0)
4 + 2 =

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth