cieau.com. Chaque cigarette contient près de 4000 substances chimiques, dont une centaine sont toxiques voire cancérigènes, comme la nicotine, les phénols ou encore les métaux lourds. Et ces substances nocives finissent pour la plupart dans les égouts et se retrouvent dans les réseaux d’assainissements des eaux qui ne sont pas équipés pour les traiter.

La production de cigarette détruit les forêts

quebecsanstabac.ca. Pour cultiver et sécher le tabac, un nombre impressionnant d’arbres sont coupés. Les produits chimiques utilisés dans la culture du tabac dégradent les sols, ce qui oblige les producteurs à défricher continuellement de nouveaux espaces. La disparition des forêts détruit de nombreux écosystèmes, en plus d’empêcher les gens de cultiver de la nourriture sur les terres abîmées à cause du tabac.

  • Chaque année, 200 000 hectares de forêts sont coupés à cause de la culture du tabac.
  • Un arbre est perdu pour chaque 300 cigarettes/1,5 cartouche produite. 
  • Le séchage des feuilles de tabac libère des gaz polluants qui contribuent au réchauffement climatique.

Les mégots de cigarette, première source de déchets océaniques

quebecscience.qc.ca. Pour réduire la pollution par le plastique, la guerre contre les mégots serait certainement plus efficace que la guerre contre les pailles.

La liste des objets trouvés dans les campagnes de nettoyage de plages, où que ce soit dans le monde, est longue : bouteilles, pailles, jouets, flacons en tout genre, chaussures, etc.

Mais les déchets « personnels » les plus fréquemment retrouvés sont sans conteste les mégots de cigarette, qui constituent jusqu’à 30% des « objets » ramassés sur les littoraux. Chaque année, environ 6000 milliards de cigarettes sont fumées dans le monde. On estime ainsi que 4500 milliards de mégots sont jetés annuellement dans l’environnement. Et il est urgent de s’attaquer au problème, soulignent les scientifiques dans plusieurs publications récentes.

Les mégots de cigarettes ravagent l'environnement

francetvinfo.fr. Voici les précisions de la journaliste Valérie Heurtel sur le plateau de France 2 publié le 31 janvier 2020 : « 40 milliards par an rien que pour la France, c'est le nombre de mégots qui finissent chaque année dans la nature. Un mégot a beau être petit, il n'en reste pas moins très polluant. Dedans, il y a 4 000 substances chimiques, dont du plastique, du plomb, du mercure, de l'arsenic et même des insecticides comme le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane). Ces mégots se laissent emporter par le vent et partent dans le caniveau, donc dans les égouts, donc dans les rivières, donc dans la mer. Un seul mégot peut polluer 400 litres d'eau à lui seul. Il lui faut au moins douze ans pour se décomposer ».

10 millions de mégots ramassés chaque jour à Paris

Que risque-t-on à jeter un mégot sur la voie publique en France ? "La loi est claire : un mégot par terre, c'est 68 € d'amende. À Paris, on ramasse 10 millions de mégots par jour. 36 000 fumeurs ont été verbalisés en 2018. Dès l'an prochain, les cigarettiers mettront eux aussi la main à la poche, selon le principe du pollueur-payeur. Ils devront financer la sensibilisation et le nettoyage", ajoute-t-elle. Changer les comportements est le nerf de la guerre. "Pour ça, des communes et des associations distribuent des cendriers de poche. On en voit de plus en plus sur les plages et dans les festivals. À terme, le vrai enjeu sera le recyclage des mégots. Avec tous les produits chimiques qu'il y a à l'intérieur, c'est un sacré défi", conclut-elle.

Le saviez-vous ?

  • Les cigarettes mettent en moyenne 12 ans pour se dégrader totalement : les filtres se dégradent entre 1 et 2 ans, mais l’un de ses composants, l’acétate de cellulose, met quant à lui près de 10 ans pour se biodégrader.
  • Selon La Butt Pollution Projet, sur les 5200 milliards de cigarettes produites chaque année dans le monde dont la plupart sont dotés de filtres, 66 % finissent dans la nature.
  • Sachant qu’un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau, les répercussions des déchets de mégots à l’échelle mondiale sur les ressources en eau sont catastrophiques.
  • Les mégots de cigarettes représentent 40 % des déchets récupérés dans les villes et sur les plages lors des campagnes internationales de nettoyage. C’est le détritus le plus répandu ramassé sur les plages du monde.
  • En France, chaque année, 30 à 40 millions de mégots sont jetés par terre, dont 40 % échouent dans la nature.
  • Une personne qui fume un paquet de cigarettes par jour pendant 50 ans aura indirectement utilisé 1,4 millions de litres d’eau pour sa consommation.
Commentaires (0)
3 + 4 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth