Les tortues, espèce en danger

Elles peuvent survivre à des dommages graves grâce à leur carapace : Des fissures profondes ou des pertes d'os peuvent guérir. Elles pondent des œufs et les enfouissent. Les pontes ont lieu environ une fois par an. À leur éclosion, les jeunes sont seuls et sont autonomes. Les jeunes grandissent vite, puis leur développement se ralentit. On les sépare traditionnellement en trois groupes : les tortues terrestres, les tortues aquatiques, ou tortues dulçaquicoles, et les tortues marines.

Que mangent les tortues ?

Lire la suite...

Nous et la biodiversité : protégeons la faune et la flore !

Les Nations Unies ont désigné le 22 mai Journée internationale de la biodiversité (JIB) en vue d’encourager la compréhension des enjeux liés à la biodiversité et d’accroître la sensibilisation sur ce sujet. Cette année marque le 25e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique. Le 25e anniversaire de la Convention offre donc une occasion unique pour mettre en valeur la réalisation de ses objectifs aux niveaux national et mondial.

Qu’est-ce que la biodiversité ?

Lire la suite...

Marie-Monique Robin, dans le monde de Monsanto

Depuis quinze ans, Marie-Monique Robin traque les dégâts environnementaux et sanitaires causés par Monsanto. Elle s'est fait connaître, en 2008, avec la publication du retentissant « le Monde selon Monsanto ». Aujourd'hui, elle poursuit son enquête accablante, déclinée en livre et documentaire : « le Roundup face à ses juges ». Entretien.

Lire la suite...

Les scientifiques chinois cultivent les coraux pour les sauvegarder

Dans une mer profonde et silencieuse, Huang Hui n'entend que les bulles sortir de sa bouteille d'oxygène et ne voit que quelques mètres autour d'elle. Elle se sent petite et isolée.

Mme Huang cultive des coraux de la taille de sa paume sur le plancher océanique, espérant qu'ils deviendront un jour une forêt de coraux.

Si son rêve se réalise, cette forêt sera riche en couleurs et peuplée de poissons.

Lire la suite...

Le Canada se classe 14e sur 16 pays pour sa performance environnementale

C'est surprenant, mais sur le plan national, en avril 2016, le Conference Board a donné au Canada une note misérable pour sa performance environnementale : « Le Canada écope d’un “D” et se classe 14e sur 16 pays, disait l’organisation économique, devançant seulement les États-Unis et l’Australie. »

Lire la suite...

Lobbys de Monsanto et changement de faits scientifique

L’affaire est entendue : Monsanto a bien orchestré depuis une trentaine d’années une désinformation méthodique autour de la dangerosité réelle pour l’homme de son désherbant phare, le Round-Up, et de sa molécule principale, le glyphosate.

Lire la suite...

Aménager, rénover et bâtir en faveur de la biodiversité

2.040 habitants, 1.267 hectares dont 400 de prairies inondables et 60 de forêt alluviale, une dizaine de cours d’eau, une des premières Maisons de la nature de France (1971), un territoire à énergie positive, quelques gardes-champêtres et un maire passionné. Mutterslholtz, à quelques encablures de Sélestat (Bas-Rhin) vient de recevoir le titre de Capitale française de la biodiversité 2017. Patrick Barbier, maire depuis 2008, nous a accordé un entretien sur les recettes du succès de son village, le premier à recevoir cette distinction nationale.

Lire la suite...

La biodiversité dans la planification de l’espace Maritime des Seychelles

Les zones autour de l’Atoll d’Aldabra, classé au patrimoine mondial de L’UNESCO et de l’Atoll d’Assomption, ont été classées en zone une - zones de protection de grande biodiversité marine - dans le cadre de la première phase, préparatoire, de planification de l’espace maritime des Seychelles, présentée vendredi.

Les discussions concernant la gestion du plan ont eu lieu vendredi dernier et ont examiné les zones qui relèveront des zones un et deux ainsi que les activités correspondantes qui y seront autorisées.

Lire la suite...

Le gypaète barbu l’un des oiseaux les plus mystérieux de la planète

Présent dans les montagnes d’Asie centrale, d’Afrique de l’Est et d’Europe, le gypaète barbu est un oiseau rare et secret. Cette espèce de vautour suit un régime alimentaire très restrictif à base d’ossements et colorie ses plumes en rouge vif, ce qui lui donne un air martial. Mais malgré son comportement singulier et son aspect intimidant, il est totalement inoffensif envers les créatures vivantes.

Lire la suite...

Pages