La 20e édition de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement se concentre cette année sur « Bâtir des communautés prêtes pour le changement climatique ».
Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a institué cette journée, le 10 novembre 2001, pour souligner l'importance de la science et de son lien avec la société et également pour renforcer l'engagement des pays envers l'utilisation responsable de la science au profit de la qualité de vie.

Chaque année, la Semaine internationale de la science et de la paix (en anglais : International Week of Science and Peace « IWOSP ») est observée et célébrée du 9 au 14 novembre dans le monde entier. Cette semaine spéciale est destinée à inspirer les gens à promouvoir la paix dans leur propre pays, à maintenir la stabilité sociale et économique dans les pays en développement, ainsi qu'à développer de meilleures technologies.

Dans ce contexte, l'importance du rôle de la science et des scientifiques dans la création de sociétés durables et la nécessité d'informer les citoyens et de les impliquer dans la science sont les principales raisons de la célébration de cette Journée mondiale.En raison de leurs capacités insuffisantes dans le domaine scientifique et de l'exode des scientifiques vers les pays développés, les pays en développement sont généralement entravés dans l'accès à une société de la connaissance. Sans une impulsion forte dans les domaines scientifiques et technologiques, il ne sera pas possible d'atteindre les objectifs de réduction de la pauvreté, de durabilité environnementale, d'accès à l'eau potable, d'assainissement de base, de réduction de la mortalité infantile et d'amélioration de la santé maternelle. L'UNESCO encourage les États membres, les organisations gouvernementales et non gouvernementales, les universités, les associations professionnelles et les centres de recherche à redoubler d'efforts pour combler le fossé scientifique et technologique entre les pays développés et les pays en développement afin de créer un monde plus équitable, plus démocratique et plus pacifique.

Il est essentiel de rapprocher la science de la société pour que les gens aient les connaissances nécessaires et puissent ainsi choisir leurs options professionnelles, personnelles et politiques. À l'aide de la science et des technologies, les gens célèbrent la Semaine internationale de la science et de la paix pour protéger l'environnement naturel, mais cette fois-ci, pour renforcer l'accent mis en 2021 sur le changement climatique. « Le changement climatique devenant une menace sérieuse pour la vie de milliards de personnes et de la planète, la célébration soulignera l'importance de Bâtir des communautés prêtes pour le changement climatique », a déclaré l’ONU.

Développement et changement climatique

Le changement climatique et ses impacts sur les sociétés humaines dans le monde sont des défis cruciaux qui doivent être relevés très rapidement par des mesures concrètes et efficaces.

Le problème est que les diverses activités économiques de la population, y compris la combustion de combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel dans diverses activités productives risquent de perturber l'équilibre thermique de la planète. Cela aurait des conséquences désastreuses sur la qualité de vie (environnement sain) de la population, mais aussi sur le développement économique.

Les rapports sur le développement durable, y compris l'empreinte climatique, assurent la performance de marchés orientés vers l'avenir, comme on peut le voir dans l'Initiative mondiale sur les rapports de performance (en anglais : Global Reporting Initiative). Les investisseurs devraient être en mesure d'évaluer non seulement la rentabilité financière des capitaux, mais aussi l'impact social et environnemental du capital investi par les entreprises.

Ils devraient aussi s'engager à faire de meilleures analyses et améliorer la divulgation d'informations sur l'empreinte carbone et adopter une approche de l'investissement fondée sur des principes. 

Les rapports préparés chaque année par les participants au Pacte mondial sur les progrès dans la mise en œuvre des droits de l'homme, des politiques du marché du travail, de l'environnement et de la lutte contre la corruption, sont cruciaux pour permettre aux « marchés » d'évaluer les efforts des entreprises en matière de développement durable pour le climat.

L'intégration du développement durable dans la stratégie des entreprises est devenue un facteur crucial pour des raisons défensives ou offensives. Il est difficile d'y échapper et les exemples sont déjà visibles : les consommateurs, les investisseurs et la société continueront d'exercer leur pression.

À une époque de changement, les plus performants sont probablement ceux qui apprennent le plus rapidement, ceux qui sont conscients de la « valeur des valeurs » et qui sont suffisamment ouverts et flexibles pour s'adapter et adopter de nouvelles méthodes.

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth