Christophe Grébert

Le 21 avril 2002, le choc du 1er tour de l'élection présidentielle je décide à m'engager citoyennement. Inspiré par l'expression "Penser global, agir local", j'ouvre ce blog sur ma ville. En 2008, cela m'amène à me présenter à l'élection municipale avec un projet de rassemblement. Je suis depuis un élu de Puteaux, dans l'opposition. Mon objectif : construire une alternative avec tous les Putéoliens désirant défendre les valeurs de la démocratie et l'éthique en politique.

Interview avec Christophe Grébert
Cette interview a été réalisée par Melania Giordano
Photo éditée : ©Tired Earth France

 

Lorsque vous jetez le masque, il se transforme en monstre ! Quelle est votre opinion à ce sujet ?

Depuis 1 an, personnellement, je n'utilise que des masques en tissus achetés dans des pharmacies. J'en ai une douzaine. J'en utilise 1 ou 2 par jour. Je les lave et les repasse. C'est une solution, j'espère, efficace contre le virus. Pour l'instant, je n'ai pas eu à en jeter.

En tant que citoyen spécial, les citoyens ont-ils suffisamment d'informations sur les dangers des masques utilisés sur notre environnement ?

On utilise une quantité incroyable de masques jetables. Il aurait été bien de diffuser des messages et de lancer des actions simultanément pour leur recyclage. Que le fait de jeter un masque dans une poubelle adaptée soit aussi automatique que le fait d'en mettre un. Cela devrait être une règle globale. Quand on consomme une chose, on devrait savoir d'où elle vient et prendre en compte ce qu'elle deviendra. Sur les masques, il y avait urgence au début. Nous n'en sommes plus là. J'aimerais savoir d'où viennent les masques jetables. Ce qu'ils contiennent. Comment ont-ils été fabriqués. Quelles sont les garanties qui m'assurent qu'ils sont efficaces. Comment les recycler ? Qu'est-ce qui est fait pour cela ?

Le gouvernement a-t-il pris les mesures appropriées concernant les masques jetés par terre ?

J'ai l'impression que l'Etat n'a rien fait pour cela. En tout cas, en tant que citoyen, je n'ai jamais vu ou entendu une information sur ce thème. C'est regrettable. Ce sont plusieurs milliards de masques qui ont vont être utilisés pour cette épidémie rien qu'en France. On aurait pu, dès le départ, s'inquiéter de leur élimination.

Que pensez-vous de notre campagne « #Maskuary » ? Tired Earth réussit-il à transmettre la culture de la protection de l'environnement à son public ?

Votre campagne est très bien. Mais ces messages devraient être transmis en même temps que l'acte d'achat dans un magasin et à chaque fois qu'un message est diffusé par l'Etat pour inciter à porter le masque.

Vous avez d’autres mots pour nous ?

Bravo pour votre action #Maskuary. Elle est nécessaire.

comments (0)
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth