Bouchra Sirsalane

Je suis une mère de deux garçons. Mon engagement politique remonte à six ans en tant que conseillère municipale de Puteaux. Mon parcours professionnel a renforcé mon engagement au service des autres et de l’environnement. En effet, j’ai été travailleuse sociale pendant dix ans. Je suis actuellement coach et formatrice comportemental.

Interview avec Bouchra Sirsalane
Cette interview a été réalisée par Melania Giordano
Photo éditée : ©Tired Earth France

1. Sauver la planète

“Pour sauver la planète, il faut se mettre en acte !” Telle est la devise que je souhaite appliquer. Face à l’accélération des changements environnementaux, nous devons VITE apprendre à vivre avec de nouveaux gestes plus responsables. Nous traversons une crise climatique préoccupante. Les sujets écologiques sont plus que jamais au cœur de l’actualité. La crise sanitaire que nous venons de traverser n’a cessé de nous le rappeler. Ce confinement a bouleversé nos modes de vies. Beaucoup ont entamé une réflexion “existentielle” sur leur rapport à soi, au temps, à la vie et au monde. Cette période a été pour certains un moment de prise de conscience sur comment mieux vivre, se détacher de la surconsommation, de l’individualisme moderne, améliorer son alimentation, se centrer sur soi, vivre le moment présent, etc. Autrement dit, un moment significatif transformateur où nous avons pleinement eu le temps de prendre conscience que le monde change et que le climat doit devenir un impératif moral et citoyen.

Les enjeux climatiques doivent faire l’objet d’une démarche pédagogique. L’élu du 21e siècle doit être un pédagogue capable de transmettre son savoir et ses expériences, afin de mieux mobiliser les citoyens. Il doit être exemplaire et avoir des “gestes générateurs de sens” ; soit des gestes cohérents en harmonie avec ses positions pour leur donner du sens. C’est pourquoi, notre groupe Puteaux La Transition avait adopté le concept de “Clean Campagne” et le “Zéro Tract” lors des dernières élections. Il n’était pas question pour nous de produire une masse de déchets liée à la campagne électorale.

2. Quel plan d’action ?

Les questions environnementales ont toujours été au cœur de nos propositions. Nous vivons dans une ville bétonnée, polluée et bruyante. Par conséquent, nous nous sommes interrogés sur la manière et les moyens que la ville de Puteaux pourrait mettre en œuvre rapidement, afin de se préparer et d’affronter au mieux le défi climatique. Pour transformer la ville, il faut une transition écologique. Pour cela, nous devons réconcilier notre urbanisme avec notre environnement, réduire les expositions aux pollutions et aux substances potentiellement nocives, redonner la place à la nature dans notre ville, doubler le nombre d’arbres en pleine terre dans la ville afin de créer une multitude d’îlots de fraîcheur, protéger la biodiversité locale... En d’autres termes, permettre aux habitants de s’éloigner de cet environnement bétonné, pour laisser place à un milieu urbain plus vert et plus riche en biodiversité.

Cette transformation nécessite de nouveaux apprentissages. Pour se mettre en acte, il faut acquérir de nouveaux savoirs et cultiver l’éveil dans le rapport à la nature et à l’environnement. L’école doit devenir le creuset de la Transition écologique. Par conséquent, il est important de transformer nos écoles aussi bien au niveau de la structure que de l’éducation. Nous souhaitons que nos enfants s’éveillent dans des bâtiments à énergie positive, construits avec des matériaux sains, une toiture végétalisée, entourés d’un jardin biologique pédagogique... Cela permettrait de favoriser l’éducation à la nature, au goût et à un mode de vie à la fois plus durable et plus sain, pour former les écocitoyens de demain.

3. Modernité et son impact sur l’environnement

La modernité est gouvernée par l’excès, l’abondance... Nous voyons aujourd’hui les désastres de la surconsommation et les conséquences sur l'environnement, comme la pollution plastique. Une pollution persistante qui s’accumule et se concentre dans la chaîne alimentaire. Celle-ci représente chaque année plus de huit millions de tonnes de déchets qui s’échouent dans nos océans. Cette concentration de polluants considérable, empoisonne et tue chaque jour les poissons, les animaux marins et les oiseaux. Aujourd’hui, la France fait partie des plus grands pollueurs plastique. Si nous souhaitons limiter la pollution des écosystèmes par les plastiques et réduire de manière significative la quantité de déchets produits, il est évident que nous devons tous diminuer notre consommation en plastique. Nous pouvons par exemple limiter notre consommation en bouteille d’eau et adopter de nouveaux gestes/habitudes, comme boire l’eau du robinet, ne plus utiliser de sachets ou emballages plastiques...

4. Les gens se réveillent-ils ?

Oui, dans nos sociétés contemporaines, nous voyons que la question du sens est importante. Les gens souhaitent donner du sens à leur existence. Cette notion de quête de sens est très liée au mouvement de la postmodernité. Elle se manifeste par un retour aux choses simples de la vie, par une volonté de se décharger de tous nos excès. Nous constatons par exemple, une mouvance qui se diffuse à grande échelle, une norme du postmodernisme, celle du “ bien manger”. Nous remarquons que certaines personnes sont dans la recherche d’une meilleure attention envers eux-mêmes, au temps, une valorisation de leur bien-être, une amélioration de leur qualité de vie... une recherche qui participe à l’émergence de nouveaux liens sociaux, à un nouveau rapport face à l’altérité. Le bonheur est une force sociale et n’a de sens que s’il est obtenu dans le cadre d’un bonheur collectif. Cette attention nouvelle, nous l’observons chez les jeunes générations ainsi que dans de nombreuses couches, classes ou catégories socio- professionnelles.

Il est possible de sauver notre environnement, mais pour cela, nous devons tous adopter des gestes générateurs de sens.

comments (0)
11 + 3 =

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth