Saviez-vous qu'il est particulièrement territorial et agressif ?
rouge_gorge

Les rouges-gorges sont des animaux qui bénéficient d’une grande popularité en Europe et en Amérique du Nord. Ces oiseaux facilement reconnaissables grâce à leur poitrail de couleur vive peuvent être facilement observés dans notre environnement quotidien. Pourtant, il y a certainement de nombreuses choses que l’on ignore sur ces petits oiseaux. Voici donc 8 faits intéressants sur le rouge-gorge.

8. LA NOURRITURE PRÉFÉRÉE DU ROUGE-GORGE EST LE TÉNÉBRION MEUNIER

Les rouges-gorges sont des omnivores. Cela signifie qu’ils peuvent manger à peu près tout ce qui est consommable. Leur régime alimentaire se composera ainsi essentiellement de fruits, de graines, de baies, d’insectes et de larves. Mais la nourriture favorite de ce petit oiseau est le ténébrion meunier, un insecte coléoptère qui affectionne particulièrement la farine et les céréales. De manière générale, il est ainsi facile de fournir de la nourriture aux rouges-gorges. Il est surtout conseillé de les nourrir en hiver dans la mesure où la recherche de nourriture est plus difficile durant cette période.

7. LES ROUGES-GORGES ONT DES LIEUX DE NIDIFICATION PARFOIS INSOLITES

Les rouges-gorges peuvent choisir une grande variété d’endroits pour construire un nid. En fait, tout ce qui peut offrir un abri peut être envisagé. Outre les crevasses habituelles dans les arbres ou dans les roches, d’autres objets comme les barbecues, les pots de fleurs, les chapeaux oubliés dans le jardin, les bottes en caoutchouc ou même un amas de feuilles mortes oubliées, peuvent servir de nids. Les rouges-gorges peuvent tout autant nicher en hauteur dans des arbres qu’à même le sol, tant qu’il y a quelque chose qui les met à l’abri des regards, et surtout des prédateurs.

6. L’ESPÉRANCE DE VIE D’UN ROUGE-GORGE EST TRÈS COURTE

La durée de vie d’un rouge-gorge n’est que de 13 mois en moyenne, en raison d’une mortalité particulièrement élevée durant la première année de vie. La mortalité chez le petit oiseau est surtout élevée durant l’hiver. Il y a également les infestations de puce qui affectent grandement leur mortalité. Une fois qu’ils ont franchi ce cap des 13 mois, ils ont de bien meilleures chances de survivre pendant un certain temps. Actuellement, le record enregistré du plus vieux rouge-gorge ayant jamais vécu est de 19 ans.

5. LES ROUGES-GORGES SONT DES ANIMAUX TRÈS TERRITORIAUX ET AGRESSIFS

Bien que ce soient des animaux très petits et très mignons, les rouges-gorges – surtout les mâles de l’espèce – sont connus pour leur comportement territorial très agressif. Ils attaqueront férocement les autres mâles qui osent s’égarer dans leurs territoires. Ils s’attaquent également aux autres petits oiseaux dans le périmètre sans qu’il y ait aucune forme de provocation apparente. Il arrive même que les rouges-gorges s’attaquent à leur propre reflet dans un miroir. De telles attaques entraînent parfois des décès précoces chez l’animal, représentant jusqu’à 10 % des décès des rouges-gorges adultes.

rouge-gorge

4. LE ROUGE-GORGE EST L’OISEAU NATIONAL DU ROYAUME-UNI

Comme cité précédemment, le rouge-gorge est un oiseau très apprécié en Amérique du Nord et en Europe. La renommée de l’oiseau est telle qu’au Royaume-Uni, le rouge-gorge a été désigné comme étant l’oiseau national non officiel du pays en 1990 puis en 2015. Cette popularité est notamment liée au fait que ce petit oiseau est largement associé à la période de Noël chez les Britanniques. Il est en effet courant d’observer ces oiseaux au mois de décembre, et ce, malgré le froid. En plus de les observer dans la nature, ils sont également présents sur de nombreuses cartes de Noël et leur existence même est fortement associée à la religion chez les Britanniques.

3. LES MYTHES ET LÉGENDES DES ROUGES-GORGES

Oiseau très proche de l’humanité depuis plusieurs siècles, beaucoup de mythes et légendes entourent le rouge-gorge. L’un d’eux, très populaire au Royaume-Uni, raconte que lors de la crucifixion du Christ, un rouge-gorge s’est perché sur sa croix pour effacer ses larmes. L’oiseau aurait notamment enlevé une épine de la couronne de Jésus qui était enfoncée dans son front. C’est la goutte de sang tombée de la blessure qui a atterri sur le poitrail de l’oiseau et qui lui a donné sa distinction emblématique. Dans la mythologie nordique, le rouge-gorge est l’oiseau des nuages et de l’orage, et il est largement associé à Thor, le dieu du tonnerre.

2. LE ROUGE-GORGE EST UN OISEAU MIGRATEUR

Les rouges-gorges peuvent être observés dans les jardins et dans les parcs tout au long de l’année. Leur présence durant l’hiver explique même pourquoi ils meurent si prématurément. En effet, la plupart des rouges-gorges sont sédentaires et défendent leurs territoires tout au long de l’année. Pourtant, il faut savoir que certaines des espèces de rouges-gorges sont des oiseaux migrateurs, et on peut donc parler de migration partielle. Les rouges-gorges qui pratiquent la migration sont essentiellement ceux qui vivent dans les régions de grand froid comme en Scandinavie. Pour assurer leur survie, les rouges-gorges scandinaves vont ainsi migrer vers le sud en hiver.

1. POURQUOI LE ROUGE-GORGE A UN POITRAIL ROUGE ?

Le rouge-gorge est l’un des oiseaux les plus reconnaissables au monde, notamment grâce à son poitrail variant entre l’orange et le rouge flamboyant. Quant à savoir pourquoi l’oiseau possède cette distinction, plusieurs explications peuvent être soulevées. Mais celle qui est la plus évoquée est que les subtilités de la coloration de son poitrail permettent de distinguer les mâles des femelles, jouant ainsi un rôle très important dans la reproduction de l’espèce. Elle permet également d’exprimer la domination qu’un mâle exerce sur son territoire.  

Commentaires (0)
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Les meilleurs de Tired Earth dans votre boîte mail

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth