Sur demande des dirigeants aborigènes de la région concernée, 10.000 dromadaires vont être abattus en Australie depuis des hélicoptères.
dromadaire

courrier-picard.fr. Alors qu’une étude conjointe du WWF et d'un chercheur de l'université de Sydney évalue à 1,25 milliard le nombre de mammifères, oiseaux, reptiles, batraciens et chauve-souris ayant péri dans les flammes en Australie, des tireurs s’apprêtent à abattre 10.000 dromadaires, rapporte La Voix du Nord. Cet acte, qui peut paraître cruel, s’explique par le fait que ces animaux consomment trop d’eau dans une zone déjà ravagée par la sécheresse.

Ces milliers de dromadaires sauvages d'Australie du Sud seront tués par des tireurs professionnels qui seront placés dans des hélicoptères, à partir de mercredi après un ordre des dirigeants autochtones dans les terres d'Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (AYP).

L'abattage, qui devrait prendre cinq jours, intervient alors que les habitants se plaignent de ces animaux qui envahissent leurs propriétés à la recherche d'eau. L'augmentation du nombre de dromadaires a causé d'importants dommages aux infrastructures et constituerait un danger pour les familles et les communautés des terres d'Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY), selon le ministère australien de l'environnement et de l'eau (DEW). DEW estime que 10 000 dromadaires affluent vers les sources d'eau, y compris les réservoirs, les robinets et toute eau disponible.

Importés à la fin du XIXe siècle en Australie, les camélidés quittent de plus en plus les déserts pour migrer vers les villes. Ils seraient aujourd'hui entre un million et un million et demi en Australie et la solution souvent privilégiée pour lutter contre leur invasion reste le tir à la carabine...

Commentaires (0)
1 + 19 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth