Des ornithologues avaient constaté depuis plusieurs années que l'île, bien que déserte, était jonché de petits élastiques.
Mullion Island

Mullion Island est un petit bout de terre inhabité au large des Cornouailles, au Sud-Ouest du Royaume-Uni. Inspectée régulièrement par des ornithologues, qui y comptent les populations d'oiseaux, l'île était depuis quelques années le théâtre d'un mystère : les rares humains à l'approcher constataient la présence de tas d'élastiques d'origine inconnue.

Mercredi 23 octobre, la presse britannique, dont The Guardian et The Evening Standard (liens en anglais) a révélé la triste explication :  les oiseaux confondent les élastiques avec des branchages, les ramassent avant de les ramener sur Mullion Island pour se constituer leur nid, expliquent les ornithologues du West Cornwall Ringing Group et de the National Trust. 

Des milliers d'élatiques ramassés en une heure

"C'est un signe dépriment des temps. C'est un bel endroit où les gens vont peu, mais cela montre que les humains ont un impact partout", a réagi Mark Grantham du West Cornwall Ringing Group, cité par les deux médias. "Pour ne pas déranger les nids, nous avons réalisé un voyage spécialement pour ramasser les déchets. En une heure, nous avons récolté des milliers d'élastique et quelques poignées de déchets provenant de la pêche." Et le spécialiste d'ajouter : "la saison de reproduction des mouettes a été très décevante en 2019. Ces pressions qu'exercent les humains n'arrangent rien."

Selon les experts interrogés, ces élastiques proviendraient de champs horticoles voisins, où ils sont utilisés pour maintenir des fleurs entre elles. Ils appellent les entreprises locales à être vigilants lorsqu'ils se débarrassent de leurs déchets, lesquels peuvent être ingérés par les oiseaux.

Commentaires (0)
4 + 10 =

Les meilleurs de Tired Earth livrés dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous pour découvrir d'autres photos, histoires et offres spéciales de Tired Earth